Le four de Suptilieu

Sous l'ancien régime, le four banal est un four seigneurial, dont l'usage est obligatoire et taxé comme relevant du droit de ban. Ce privilège sera aboli le 17 juillet 1793.
Longtemps après la fin de ce monopole attaché à l'utilisation en commun de certains équipements (four, moulin, pressoir...), la société rurale conserva cette pratique collective de la cuisson du pain. Pour des raisons techniques (minutie de la construction du four en particulier) et économiques (emploi d'un minimum de bois pour le chauffage), les habitants d'un village se groupèrent pour bâtir un four commun. Le four dit banal est en fait une construction appartenant à la collectivité. Ce four est maintenu en parfait état de fonctionnement, il est d'ailleurs souvent utilisé tant par les associations que par les particuliers.